Le ministre du tourisme, Abdelkader Benmessaoud a exprimé mercredi, à Alger, son rejet de « de toute justification concernant les retards accusés dans la réalisation des travaux d’aménagement » des établissements hôteliers et a mis en garde les DG et P-DG des hôtels et complexes touristiques sur un éventuel dépassement des délais fixés.

Dans le cas contraire, « des mesures fermes seront prises en cas de dépassements », a averti le ministre.

A noter que le Groupe public Hôtellerie, Tourisme et Thermalisme (HTT) et les différents hôtels publics, ont signé, mercredi à Alger, des contrats de performance portant sur l’amélioration de la gestion de ces structures. C’est la deuxième année que les responsables des hôtels publics signent ce contrat de performance, alors que les résultats de l’année précédente « n’étaient pas aussi satisfaisants que ce qui a été prévu». Les responsables des structures en question ont justifié cette « contre-performance par le fait que les travaux aient été lancés dans 50% des 42 hôtels concernés ».

Les contrats signés cette année concernent principalement l’usage des TIC dans le domaine de la gestion, la consécration de l’esprit d’initiative et d’innovation pour faire face à la concurrence.