Le président Abdelaziz Bouteflika a adressé, cet après-midi, une nouvelle lettre à la nation.

Dans sa lettre, lu à l’ENTV, à l’occasion de la commémoration du 19 mars, le président a assuré que la conférence nationale se tiendra des « les  plus brefs délais » et qu’elle aura lieu « avec la participation de toutes les franges du peuple algérien »

Cette conférence aura pour mission « de prendre des décisions décisives capables de provoquer le bond qualitatif que demande notre peuple, particulièrement nos jeunes. Ce bond qui va se concrétiser avec une révision de la Constitution globale et profonde par voie référendaire ». Selon l « la révision de la Constitution sera suivi d’un processus électoral qui commencera par l’élection d’un nouveau président à la tête du pays ».