condor
Bien que les volumes restent encore modestes, le groupe industriel algérien exporte déjà dans plusieurs pays africains et même européens, notamment la France et la Suisse.

Le leader algérien des produits électroniques, électroménagers et multimédias, Condor Electronics, a signé mardi soir à Washington, à l’occasion des Journée Culturelles et économique de l’Algérie aux USA, deux mémorandums d’entente avec deux représentants américains pour la commercialisation de ses produits aux Etats-Unis.

Les partenaires de Condor dans ce projets sont News Media Solutions (NMS) et le bureau Gabriel J. Christian & Assoaciates qui vont, selon les termes du mémorandum en question, travailler pour la commercialisation et la promotion des produits de la marque Condor sur le marché américain. Il est aussi question que ces deux partenaires accompagnent la marque algérienne en matière de consulting, de fourniture de services administratifs, techniques et commerciaux dans l’Etat du Maryland.

Il faut rappeler que le groupe Condor est, depuis quelques années, dans une logique d’internationalisation qui lui réussit plutôt bien. En effet, bien que les volumes soient encore modestes ( ils sont de 20 millions de dollars eau premier semestre 2018 et ils peuvent aller jusqu’à 50 milliards selon Abderrahmane Benhamadi, PDG du Groupe), il exporte déjà ses produits dans plusieurs pays, notamment la Tunisie, le Sénégal, la Mauritanie, le Benin, la France, la Suisse, etc. et il multiplie les efforts pour gagner des parts davantage importante en Europe, au Moyen-Orient et en Amérique et atteindre, selon une déclaration de Monsieur Benhamadi faire dernièrement à Berlin, le chiffre de 500 millions de dollars en 2022. Dans le cadre de cette politique d’internationalisation, il participe à toutes aux plus grands Salons des produits électroniques, électroménagers et multimédias dont le tout dernier est Salon mondial des technologies grand public, l’Internationale Funkausstellung IFA de Berlin 2018, du 31 août au 5 septembre prochain.