L’Algérie a signé ce dimanche avec la Turquie un accord portant renouvellement du contrat d’approvisionnement en gaz naturel liquéfié (GNL) pour les cinq prochaines années, a indiqué le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab, en marge du Forum d’affaires algero-turc, tenu à Alger.

Pour le ministre, cet accord « permettra de renforcer les relations entre les deux pays dans le domaine énergétique », en rappelant que « l’Algérie détenait déjà 38% du marché turc de gaz de pétrole liquéfié (GPL) ».

Par ailleurs, et concernant le projet de réalisation du complexe pétrochimique de production de propylène et de polypropylène (PDH-PP), qui sera réalisé dans la ville de Adana en Turquie, le ministre a annoncé que « les travaux, seront entamés durant le premier semestre de 2020 ».

Arkab a souligné que la réception du projet et l’entrée en production du complexe sont prévues 24 mois après le lancement des travaux de réalisation.

Il a rappelé que ce  projet, dont l’investissement est estimé à 1,4 milliard de dollars, « est détenu à hauteur de 66% par la société turque Renaissance et 34% par l’entreprise nationale Sonatrach ».A ce propos, le ministre a estimé que ce partenariat « permettra également un transfert de technologie en Algérie qui compte construire un complexe pétrochimique de production de propylène et de polypropylène à Arzew ».