Une convention de jumelage ciblant la filière de la tomate industrielle a été signée lundi à la station régionale de protection des végétaux (SRPV) d’El Kous, relevant de la daira de Ben M’Hidi (El Tarf), entre les Chambres agricoles locale et de Tamanrasset.
Cette convention prévoit l’échange d’expérience pour booster la filière de la tomate industrielle et l’organisation de sessions de formation dédiées à cette filière qui enregistre une production record dans la wilaya d’ El Tarf, a indiqué le président local de la Chambre d’agriculture Bouhara Lakhdar.
Les procédés utilisés dans le cadre du développement et de modernisation des techniques de production de la tomate industrielle, dont principalement l’itinéraire technique assuré aux producteurs pour améliorer leurs rendements, seront vulgarisés et mis à la disposition des agriculteurs de Tamanrasset qui se sont lancés récemment dans la culture de ce produit de large consommation, a-t-on noté.
Intervenant au lendemain des recommandations émises par le ministère de tutelle pour dynamiser la filière en s’inspirant de la longue expérience de cette wilaya, cette convention permettra aux producteurs de Tamanrasset d’intensifier la production de tomates et de couvrir les besoins nationaux en tomates fraîches tout au long de l’année, a affirmé de son côté Benslimane Abdelkrim, représentant de cette wilaya de Tamanrasset.
Habituellement proposée à partir de juillet, août et septembre au niveau de la wilaya d’El Tarf, la culture de la tomate cible pour cette année de 5.500 hectares dont 90% irrigués par le système goutte à goutte et table sur un total de 4, 5 millions de tonnes, a-t-on relevé.
La délégation hôte a suivi, durant son séjour de deux jours dans cette wilaya dans l’extrême Nord-est du pays, des communications sur les techniques de vulgarisation et l’itinéraire suivi en matière de culture de la tomate industrielle, animées par des experts au niveau de la SRPV d’El Kous (Ben M’Hidi).