Selon le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar, le Coronavirus a été particulièrement violent vis-à-vis des compagnies nationales d’énergie. Selon le ministre, les pertes des compagnies nationales de l’énergie étaient estimées à près de 125 milliards de dinars.

Le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar a annoncé, mercredi à Alger, que les pertes des compagnies nationales de l’énergie étaient estimées à près de 125 milliards de dinars, en raison de la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus.

Intervenant à l’ouverture de la rencontre Gouvernement-walis, présidée par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, M. Attar a souligné que l’économie nationale et le marché pétrolier en particulier traversent une période difficile, marquée par une chute des cours et une baisse de la demande mondiale depuis la fin du 1er trimestre 2020, en raison de la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus, impactant négativement l’économie nationale.

Avec APS