Galas El Oued
La fièvre anti-galas artistiques gagne du terrain et se propage dans tous les sens. Après les wilayas de Béchar et Ouargla, le tour vient Bejaia et El Oued d’annuler deux activités artistiques programmées dans le cadre de l’animation culturelle de la saison d’été.

A Bejaia le P-APC de la commune M. Hocine Merzoug a annoncé dimanche, l’annulation de la 16è édition du festival de la chanson amazighe qui devait s’étaler sur plusieurs jours.

Justifiant sa décision, le Premier magistrat de la capitale des Hammadites dira que le budget alloué à cette activité qui est à l’ordre de 4 milliards de centimes sera consacré à la protection de l’environnement et au nettoyage de la ville.  « Les 4 milliards de festival serviront à embellir l’environnement et débarrasser la ville des ordures », écrit le P-APC.

S’adressant aux hommes de culture et aux militants de la cause amazighe, le maire FFS promet des projets d’envergure pour la culture amazighe. « Personne n’est culture, la situation ne prête pas à investir dans les spectacles », dit-il. Il ajoute : « De grands projets pour tamazight vont voir le jour, et ce, dès la rentrée sociale prochaine ».

Notons que lors des éditions précédentes du festival de la chanson amazighe, les organisateurs de l’événement invitaient des dizaines de chanteurs pour animer des soirées musicales dans la ville de Bejaia. Les animations qui coïncide avec la saison estivale qui attirent des dizaines de milliers de touristes algériens.

L’ONDA annule ses galas d’El Oued

Par crainte d’incidents, l’Office national des droits d’auteur et des droits voisins (ONDA), annule ses activités programmées le 2 et le 3 aout prochains dans la ville d’El Oued, annonce la chaine télévision Echourouk News TV. Au menu de ces activités annulées, l’animation de galas artistiques par trois chanteurs du raï à savoir Kader le Japonais, Cheba Zehouania et Cheb Bilal. Sur le site web de l’ONDA, cette activité a été retirée du programme ce qui confirme son annulation. Pour rappel, des appels ont été lancés ces derniers jours, sur les réseaux sociaux demandant l’annulation de cette festivité sous prétexte qu’il s’agit de gaspillage de l’argent public.

Le festival du raï compromis

Tous les regards sont braqués sur le festival de la chanson du raï qui débutera ce mercredi dans la ville de Sidi Bel Abbès. Les organisateurs ainsi que les chanteurs invités à cet import événement culturel retiennent leurs souffles. Et pour cause ? Les appels lancés par la page facebook la wilaya de Sidi Bel Abbès pour empêcher la tenue de cette activité. Des appels qui n’ont pas fait l’unanimité parmi les fans de cette page. En effet, des voix se sont élevées pour s’opposer à toute action qui perturbera le déroulement de festival du raï qu’accueille annuellement la ville de Sidi Bel Abbès.