L’Algérie espère construire des centrales solaires capables de produire 22 000 mégawatts (MW), soit l’équivalent de 27% de ses besoins en électricité, d’ici 2030.

L’Algérie envisage de lancer des appels d’offres pour produire 2 000 mégawatts à partir d’énergies renouvelables avant la fin de 2020, selon un haut responsable du ministère de l’Energie, cité par l’agence Reuters, ce lundi.

Sans donner plus de détails à ce sujet, le même responsable a déclaré que plusieurs appels d’offres pour des projets d’énergies renouvelables seront lancés cette année, dans le but de répondre à la demande croissante d’électricité et d’économiser le gaz destiné à l’exportation.

L’Algérie espère construire des centrales solaires capables de produire 22 000 mégawatts (MW), soit l’équivalent de 27% de ses besoins en électricité, d’ici 2030, contre environ 350 MW aujourd’hui, rapporte la même source.

L’accroissement de la demande en électricité a été en moyenne de 6,91% par an au cours des dernières années, et l’Algérie utilise actuellement le gaz pour générer 98% de sa production d’électricité, soit 19 000 MW.