photo Mourad Zemali
En tout, 500.000 micro-entreprises ont été financées dans le cadre de l’Ansej dispositif, ce qui a permis de créer 2,25 millions d’emplois, a indiqué Mourad Zemali.

Un décret permettant aux jeunes qui autofinancent leurs projets de bénéficier d’avantages fiscaux et parafiscaux, a été récemment signé par le Premier ministre. L’information a été révélée par le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Mourad Zemali.

Cette nouvelle disposition « conforte les jeunes dans leurs démarches de créer richesse et emploi », a expliqué le ministre qui intervenait en marge de la cérémonie de remise de 42 arrêtés de concessions de terrain au profit de jeunes bénéficiaires de micro-entreprises.

Le ministre a précisé que cette aide concerne les jeunes ayant lancé des projets dont le montant ne dépassait pas les dix millions de dinars.

Sur un autre plan, Mourad Zemali a indiqué que le taux de recouvrement des crédits bancaires contractés dans le cadre du dispositif ANSEJ (Agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes) était de l’ordre de 84%.

En tout, 500.000 micro-entreprises ont été financées dans le cadre de ce même dispositif, ce qui a permis de créer 2,25 millions d’emplois, a ajouté le ministre.