Une autre instruction a été aussi adressée aux walis par le ministère de l’Intérieur concernant l’introduction d’énergies propres dans l’ensemble des plages et des lieux de loisirs.

 

Des écoles primaires alimentées en énergie solaire seront ouvertes dès la rentrée scolaire prochaine à travers l’ensemble des wilayas du pays, selon la responsable des projets d’énergie renouvelable au niveau du ministère de l’Intérieur et des collectivités locales, Mme Nahla Keddache.

A cet effet, une instruction a été adressée par le ministère de l’Intérieur à l’ensemble des walis pour désigner une école par wilaya en cours de construction ou en phase d’aménagement pour introduire des applicatifs utilisant des énergies renouvelables.

Ainsi, 48 écoles primaires seront équipées de kits photovoltaïques devant être utilisés simultanément avec le réseau électrique existant.

L’objectif, selon la responsable du ministère,  est de créer des écoles à énergies positives et de  profiter d’une expérience qui sera généralisée à toutes les écoles du pays à l’avenir. « Sans oublier la promotion, la vulgarisation et la sensibilisation à l’utilisation des énergies propres, car un enfant sensibilisé est l’adulte de demain, conscient des préoccupations de la transition énergétique », a fait remarquer Mme Keddache.

Par ailleurs, une autre instruction a été aussi adressée aux walis par le ministère de l’Intérieur concernant l’introduction d’énergies propres dans l’ensemble des plages et des lieux de loisirs.

La représentante du ministère de l’Intérieur a indiqué que dans tous les programmes d’aménagement des plages, des forêts récréatives et des camps de toiles, des applicatifs utilisant des énergies propres seront introduites. Des lampes solaires seront placées au niveau des parkings et des placettes. De même que des kits solaires seront installés pour alimenter tous les sites des brigades de la gendarmerie nationale, de la sûreté nationale et de la protection civile.