La Chambre de Commerce et d’Industrie Algéro-Française (CCIAF) organise depuis mardi la première rencontre de la Pêche, de l’Aquaculture et de la Valorisation des Produits, au Sheraton Club des Pins d’Alger. Cette rencontre a pour but de promouvoir des partenariats entre entreprises des deux pays dans le domaine des pêcheries et de l’aquaculture.

 

« Dans le cadre de la rencontre algéro-française de la pêche de l’aquaculture et de la valorisation des produits, nous avons fait appel à une quinzaine d’entreprises françaises pour accompagner leurs homologues algériennes porteuses de projets d’investissement dans le secteur de l’aquaculture » a affirmé Halim khodja, Directeur adjoint de la CCIAF. « A travers cette rencontre nous visons à établir une passerelle entre les entreprises des deux pays afin de partager de l’information facilement. Notre but est de vulgariser le domaine de l’aquaculture dans lequel on retrouve beaucoup d’opportunités» a-t-il ajouté. En effet, la CCIAF contribue, via cette manifestation et par la formation, au transfert technique, au développement durable de l’industrie de l’aquaculture et à la valorisation des produits aquacoles.

 Produire la spiruline

« L’Algérie possède d’énormes potentialités en termes d’élevage de poissons et d’algues. La micro algue spiruline en est un bon exemple. Son élevage constitue une opportunité commerciale pour plusieurs entreprises algériennes. Il faut savoir que la spiruline est produite dans trois pays dans le monde. Les Etats Unis, la France et la Hongrie. L’Algérie est le seul pays africain qui s’est lancé dans la production de cette micro algue qui est commercialisée comme complément alimentaire en raison de sa richesse en minéraux et en vitamines » a indiqué Halim khodja. Au total 115 entreprises algériennes ont ainsi pu bénéficier de cette rencontre d’aquaculture. C’est autour d’ateliers de formation et de rendez-vous B2B que les discussions avec les conférenciers présents se sont déroulées. Un concept très apprécié, car il était ainsi plus facile de parler et d’exposer les idées d’innovation dans les différents secteur de l’industrie aquatique comme les matériels et équipements aquacoles, fabricant d’aliments aquacoles, constructeur de machines à monter les filets de pêche, construction navale, produits d’entretien pour tout type de bateau, produits de manutention, ingénierie, conseil dans les secteurs de la pêche et l’aquaculture.