Une équipe d’étudiants de l’université de Tlemcen a obtenu le « Go Green in the City 2018 », dans le cadre d’un concours international portant sur la recherche de solutions énergétiques innovantes pour les villes intelligentes organisé aux USA par Schneider Electric le 13 et 14 novembre dernier.

Zvirevo Chisadza et Tariro Cynthia Mutsindikwa, membres de l’équipe Latent Innovations de l’Université Panafricaine des Sciences de l’Eau et de l’Energie de Tlemcen, ont conçu un système innovant de serre photovoltaïque organique, alimentée en énergie par un toit constitué de matériau organique. Celui-ci permet de couvrir durablement des besoins énergétiques hors réseau, contribuant à accroître le rendement de la production agricole et à renforcer la lutte mondiale contre la faim.

Réduction les risques de famine de près de 20%.

Les étudiants de l’université de Tlemcen ont expliqué lors du Go Green in the City 2018 qui s’est tenu à Atlanta, que « les serres alimentées en énergie solaire apparaissent comme une solution innovante pour augmenter le rendement agricole tout en réduisant les risques de famine de près de 20% ». « Les serres photovoltaïques consomment cependant de grandes quantités d’énergie. Pour y remédier, l’équipe Latent Innovations a développé un matériau conçu à base de cellules solaires organiques flexibles pour produire une énergie stable et durable, hors réseau, alimentant en permanence la serre ».

Les dix équipes finalistes venues des Etats-Unis, de Chine, d’Allemagne, d’Algérie, d’Indonésie, du Brésil, d’Inde, d’Espagne, du Canada et du Vietnam ont exposé leurs idées devant un panel VIP de dirigeants et d’experts techniques internationaux de Schneider Electric à l’occasion de l’Innovation Summit North America, qui rassemblait 1200 entrepreneurs, dirigeants et leaders reconnus de l’industrie de toute l’Amérique du Nord.