Le Pdg de la Cash, Mokhtar Naouri (photo publiée sur le site web de l’APS).

Comme l’a souligné sur les ondes de Radio M. Adelane Mecellem, le PDG d’Axa Algérie, cet emprunt offre vraisemblablement aux compagnies d’assurances de « nouvelles opportunités pour le placement de leurs réserves » à un taux de rémunération meilleur (5%) que celui offert par le Trésor (1%).

 

 

La compagnie d’assurances des hydrocarbures (Cash) et sa filiale d’assurances de personnes Algerian Gulf Life Insurance (Aglic) ont souscrit hier mercredi, auprès de la Banque nationale d’Algérie (BNA) à l’emprunt obligataire national et ce, pour une valeur globale de 350 millions de dinars.

Cette opération, rappelle Algérie Presse Service qui a rapporté l’information, fait suite à une première opération de souscription effectuée dimanche dernier auprès du Crédit populaire algérien (CPA) pour une valeur totale de 200 millions de DA.

Selon une déclaration faite mardi dernier à Oran par le PDG de la BNA, Achour Abboud, cette banque a enregistré pas moins de 10 milliards DA entre souscriptions effectives et promesses fermes de souscripteurs à l’emprunt national lancée le 17 avril dernier.

Comme l’a souligné sur les ondes de Radio M. Adelane Mecellem, le PDG d’Axa Algérie, cet emprunt offre vraisemblablement aux compagnies d’assurances de « nouvelles opportunités pour le placement de leurs réserves » à un taux de rémunération meilleur (5%) que celui offert par le Trésor (1%).