La valeur des transactions sans factures relevée par les services de contrôle et de répression de la fraude durant l’exercice 2013 a dépassé les 53 milliards de DA (soit plus de 500 millions d’euros), selon un bilan du ministère du Commerce qui  note une évolution à la hausse des montants de la fraude par rapport à 2012.

 

Les services de contrôle économique et de la répression des fraudes relevant du ministère du Commerce ont effectué plus de 1,1 millions d’interventions au titre de l’exercice 2013, un indique un bilan du ministère du Commerce,  rendu public ce mercredi. Les opérations menées durant cette  période ont permis la constatation de 225.022 infractions, l’établissement de 201.777 procès-verbaux de poursuites judiciaires et la fermeture de 13.701locaux commerciaux pour non-respect de la réglementation, selon le même bilan.

Ces opérations ont également permis de relever un montant global de transactions sans factures de plus de 53  milliards de DA. Le montant global des marchandises saisies a atteint une valeur de 1,58  milliards de DA, celui  des marchandises bloquées aux frontières  dépasse les 9 milliards de DA, selon le ministère du commerce.

 Comparés aux infractions relevées en 2012, le ministère du Commerce fait ressortir une hausse de 23% du nombre d’infractions pour un nombre d’interventions également en hausse de 19%.Le montant des saisies est passé de 1,41 milliards de DA à 1,58 milliards, soit en progression de 12%, en plus d’une augmentation de 24 % du nombre des fermetures des locaux commerciaux qui est passé de 11.053 à 13.701. Le montant du défaut de facturation a augmenté de  4%, passant de 51,7 à 53,73milliards de DA, celui des marchandises bloquées aux frontières  de 5% (passant de 8,7 à 9,15 milliards de DA.