Farid Bourenani, au milieu, en compagnie d’Issad Rebrab et du PDG de Vimpelcom (DR)

Les initiés le connaissent bien. C’est l’homme des grandes manoeuvres stratégiques à Cevital. Djezzy, Fagort-Brandt, Ascometal, les dossiers se succèdent à grande allure pour cet expert qui a, en plus, un point de vue tranché sur la conduite des politiques publiques. Farid Bourenani est sur Radio M ce matin.

 

Les échos de coulisses disent que l’idée de la clause de rachat ajoutée en bout de négociation c’est lui. Cevital a demandé et obtenu en avril dernier une option de rachat dans cinq ans de sa part de Djezzy vendue au FNI. Particularité de la clause Cevital rachète au prix de cession de 2014. Issad Rebrab est un négociateur redoutable en affaires. Mais il est aussi un capitaine d’industrie bien conseillé. Farid Bourenani est son sherpa financier dans les grandes opérations depuis de longues années. Il une grosse actualité depuis quelques semaines : Cevital est certes sortit de Djezzy, mais pour mieux se déployer à l’international. Les offres de rachats d’actifs en France s’accèlérent.

Après Fagort-Brandt en avril, Ascometal en mai. Farid Bourenani, l’invité du direct de ce mardi matin sur Radio M expliquera la logique de ces acquisitions dans le développement du groupe. Comment des actifs à l’étranger peuvent créer des emplois en Algérie ? Issad Rebrab l’a promis, les auditeurs voudront comprendre. Farid Bourenani a une solide expérience à l’international. La naissance de nouveaux marchés, l’attraction des investissements, la fluidité des mouvements de capitaux, le rôle des régulateurs, tout cela il le connait trés bien. Et déplore souvent que les politiques publiques en Algérie persistent à faire l’inverse de ce qui a marché ailleurs. Il sera donc question de cap économique et d’options stratégiques dans une émission qui oscillera entre l’actualité la plus brulante et les tendances plus lourdes de la prospective algérienne. Farid Bourenani sera entretenu par El Kadi Ihsane et Hassan Haddouche. L’invité du direct peut être suivi sur radio M sur la page d’acceuil de Maghreb Emergent.