C’est la ministre de l’Environnement, Fatima Zohra Zerouati qui l’a annoncé, le gouvernement instaure une taxe sur les sacs plastiques plus importante à partir du 1 er janvier 2019.

La redevance payée par les fabricants ou les importateurs passe de 10 à 40 dinars le kilo. Cette taxe vient pour limiter l’utilisation des déchets non bio-dégradables et contribuer au financement du ramassage et du tri des déchets.

L’année dernière, plusieurs enseignes de grande distribution ont mis en avant l’utilisation de sacs de courses réutilisables, une campagne d’utilisation de couffins traditionnels il y a six mois.