L’objectif de Naftal est de porter la couverture nationale du réseau de stations-service équipées pour le GPL à 73% à l’horizon 2030 contre 27% actuellement.

 

L’aide financière promise par l’Etat aux automobilistes optant pour le GPL sera effective au cours du premier trimestre de l’année 2017 et couvrira 50% des frais de conversion des véhicules. L’information a été révélée, en exclusivité, à Maghreb Emergent par un responsable à l’APRUE (Agence nationale pour la promotion et la rationalisation de l’utilisation de l’énergie).

Selon ce responsable qui a préféré garder l’anonymat, « l’aide financière sera assurée par le Fonds de la maîtrise de l’énergie, des énergies renouvelables et de la cogénération, créé en décembre 2015, à partir de deux fonds déjà existant ».

La même source  informe, en outre, qu’un certain nombre d’installateurs d’équipements GPL a déjà été sélectionné et agréé par l’APRUE pour prendre en charge les automobilistes souhaitant convertir leurs véhicules. «Le client qui se rend chez l’installateur agréé paie 50% des frais d’installation au moment où le reste est couvert par le fonds », ajoute le responsable.

Il y a lieu de noter, au passage, que l’installation d’un Kit GPL dans un véhicule coûte actuellement entre 50.000 et 60.000 dinars.

Notre interlocuteur indique également qu’une vaste campagne d’information sera bientôt lancée par l’APRUE au niveau national.

Les automobilistes attendent l’aide promise par l’Etat pour convertir leur véhicule au GPL

Il convient de signaler que la promesse de l’aide financière de l’Etat  a été faite au début de l’année 2016. Et en dépit du fait que l’augmentation des carburants de janvier 2016 n’ait pas touché le GPL, les automobilistes ont hésité à convertir leurs véhicules attendant d’en savoir plus au sujet de l’aide financière promise.

D’après M. Mohamed Arachiche, directeur général adjoint de Ghazal, premier installateur privé d’équipements GPL dans les véhicules, cette annonce a eu un effet néfaste sur le marché car pendant les mois sui ont suivi, les autorités n’ont plus évoqué le sujet. Selon lui, « sur dix personnes intéressées, seulement trois ou quatre ont converti leurs véhicules, en 2016, alors que les autres attendaient l’aide de l’Etat ». Néanmoins, il a dit s’attendre à une meilleure année en 2017 en raison du fait que le GPL ait été épargné par l’augmentation des prix des carburants de ce mois de janvier.

Augmentation de la consommation de GPL de 14% entre janvier et mai 2016

D’après les chiffres de Naftal, la consommation du GPL a augmenté entre janvier et mai 2016 de 14%. L’on peut s’attendre à une nette augmentation en 2017.

Dans le cadre du programme national de promotion de l’utilisation des carburants propres qui s’étale jusqu’en 2030, il est prévu  l’implantation du GPL dans 1000 stations-service pour renforcer les 600 déjà opérationnelles, l’objectif étant de porter la couverture nationale du réseau de stations-service équipées pour le GPL à 73% à l’horizon 2030 contre 27% actuellement.