Le gouvernement va « procéder au dégel de certains projets programmés du secteur selon les priorités de chaque région ».

 

 

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui a affirmé, jeudi à Alger, que le dégel de certains projets programmés du secteur se fera selon les besoins et exigences de chaque région du pays.

Répondant aux questions d’un député de la wilaya de Souk Ahras lors d’une plénière consacrée aux questions orales à l’Assemblée populaire nationale (APN), le ministre a indiqué que le ministère était sur le point d’établir une nouvelle carte nationale de santé répondant aux besoins de la population, les indicateurs nationaux et régionaux et les spécificités de chaque région, indiquant que le gouvernement avait décidé de « procéder au dégel de certains projets programmés du secteur selon les priorités de chaque région ».

A la wilaya de Souk Ahras où plusieurs projets programmés avaient été gelés, M. Hasbellaoui a précisé que « les établissements équipés répondent suffisamment aux besoins des citoyens de cette région », ajoutant que le ministère « est sur le point de réexaminer les projets programmés au niveau national, pour leur relance selon les besoins de chaque région ».

Le ministère « accorde un intérêt soutenu à la formation des ressources humaines pour combler le déficit accusé dans ce domaine », a-t-il rappelé.