Le gouvernement espagnol œuvre pour donner la priorité au gazoduc MidCat

La hausse de 3,3% affichée au premier trimestre 2016 par le secteur des hydrocarbures intervient après des baisses consécutives enregistrées en 2015: -7,1% au 1er trimestre (par rapport au 1er trimestre 2014), -2% au 2ème trimestre (par rapport au 2ème trimestre 2014), -1,4% au 3ème trimestre et -1,8% au 4ème trimestre.

 

La production du secteur des hydrocarbures a affiché une hausse de 3,3% au premier trimestre 2016 par rapport au même trimestre 2015, a appris l’APS auprès de l’Office national des statistiques (ONS).

Cette progression intervient après des baisses consécutives enregistrées en 2015: -7,1% au 1er trimestre (par rapport au 1er trimestre 2014), -2% au 2ème trimestre (par rapport au 2ème trimestre 2014), -1,4% au 3ème trimestre et -1,8% au 4ème trimestre, précise la même source.

La production des hydrocarbures a reculé de 3,1% sur l’année 2015 par rapport à l’année 2014. Il est, cependant, constaté que l’évolution remarquable de la production du secteur des hydrocarbures sur les trois premiers mois de 2016 a été notamment tirée par l’activité de liquéfaction de gaz naturel qui a enregistré une croissance de 21,5% comparativement au 1er trimestre 2015.  

Sur l’année 2015, cette activité a décéléré de 4,5%: -17,7% au 1er trimestre 2015 (par rapport au 1er trimestre 2014), +10,2% au 2ème trimestre (par rapport au 2ème trimestre 2014), -4,3% au 3ème trimestre et -5,9% au 4ème trimestre 2015. Pour l’activité de raffinage de pétrole brut, elle a augmenté de 5% au premier trimestre 2016.

Sur l’année 2015, cette activité a baissé de 2,4%: -8,9% au 1er trimestre 2015 (par rapport au 1er trimestre 2014), -6,1% au 2ème trimestre (par rapport au 2ème trimestre 2014), +1,5% au 3ème trimestre et +3,9% au 4ème trimestre 2015.

Légère baisse de la production primaire

Mais à la différence des activités de liquéfaction de gaz naturel et de raffinage de pétrole brut, celle de la production de pétrole brut et de gaz naturel a connu, par contre, une baisse de 0,5% au 1er trimestre 2016.

Mais cette baisse est de moindre ampleur par rapport aux trimestres précédents: -4,3% au 1er trimestre 2015 (par rapport au 1er trimestre 2014), -3,7% au 2ème trimestre 2015 (par rapport au 2ème trimestre 2014), -1,5% au 3ème trimestre 2015 et -2,1% au 4ème trimestre 2015. Sur l’année 2015, la production de pétrole brut et de gaz naturel a reculé de 2,9% par rapport à 2014.