Sellal à l’inauguration de l’unité Aurès Solaire (Twitter)

Aurès Solaire, une unité de construction de panneaux photovoltaïques, fruit d’un partenariat entre un privé algérien et une firme française, a été inaugurée à Aïn Yagout. Elle produira 125.000 panneaux solaires par an, l’équivalent de 30 mégawatts qui couvre les besoins de 30.000 foyers.

 

 

Le Premier ministre Abdelmalek Sellal a inauguré lundi dans la commune d’Ain Yagout dans la wilaya de Batna, l’unité de statut  privé, « Aurès Solaire » de production de panneaux photovoltaïques.

En inspectant les différentes chaines de production, M. Sellal a valorisé l’orientation du secteur privé dans l’investissement dans les énergies renouvelables et a particulièrement insisté sur ‘‘la création d’un pont avec l’université’’ afin d’assurer des formations pratiques et de fournir pour le secteur des énergies renouvelables des compétences qualifiées.

Le Premier ministre qui  s’est engagé à assurer un accompagnement à cet investissement privé  a annoncé qu’une clause rendant obligatoire l’exploitation de l’énergie solaire dans les équipements publics sera introduite dans les cahiers de charge relatifs à ces projets.

Il a ajouté qu’un travail de coordination entre le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, et celui  de l’Industrie et des Mines sera élaboré pour veiller à exécuter cette clause notamment dans la réalisation des hôpitaux et des établissements scolaires dans les régions enclavées notamment.

Construite et équipée dans la zone d’activités de la commune d’Ain Yagout dans le cadre d’un partenariat avec une firme française sur la base de la règle 51/49, et agréée par le conseil national de l’investissement, l’unité Aurès Solaire produit 125.000 panneaux solaires par année, soit l’équivalent de 30 mégawatts représentant les besoins de 30.000 foyers.

Implantée sur un terrain de 5.500 m2, l’unité a été  lancée en réalisation  lancé en 2013 avec le soutien de l’Etat, représente un investissement de 10 millions d’euros (plus d’un milliard de dinars).

Aurès Solaire emploie 50 travailleurs, dont une majorité d’ingénieurs et de techniciens supérieurs, et génère de nombreux autres emplois indirects dans les activités de montages et d’entretien de panneaux solaires.

APS