Rebrab cevital

Une marche de soutien à Issad Rebrab est attendue pour le 5 mars prochain. Les organisateurs comptent réunir plus que celle qui a déjà été organisée à Béjaia, il y a quelques semaines.

L’homme d’affaire algérien Issad Rebrab a pris part dimanche à l’inauguration du centre de formation de la JSK en compagnie des responsables de la wilaya de Tizi-Ouzou et des responsables du club kabyle. Ce projet sportif, le premier en Algérie, dont le coût de réalisation est estimé à cinquante millions de dinars sera ainsi entièrement pris en charge par le patron de Cevital qui a exprimé sur place son admiration pour le projet de Cherif Mellal.

Situé à Oued Aïssi, 10kms à l’Est du chef-lieu de la wilaya, ce centre de formation a déjà bénéficié d’une assiette de terrain de quatre hectares. Il sera doté d’un hôtel de 66 chambres, deux terrains de sport dont un en gazon naturel, des unités de récupération physique, de bassins d’eau chaude et d’un bloc administratif. Selon les dirigeants de l’équipe kabyle, le projet sera destiné essentiellement à la formation des petites catégories et il sera également ouvert aux équipes étrangères qui voudront effectuer des stages.

 Aujourd’hui donc, la délégation s’est retrouvée au niveau du salon d’honneur de la wilaya où elle a été reçue par le wali Abdelhakim Chater avant d’être reçue également par le président de l’APW, Aouchiche Youcef qui a exprimé la présence sans relâche et inconditionnelle de l’assemblée au côté de la JSK. Par la suite, la délégation s’est rendue sur le site où sera réalisé le centre de formation, un pilier du projet promis par Cherif Mellal, lors de sa prise de fonction à la tête de la direction de l’équipe.

Sur place, l’homme d’affaire algérien s’est exprimé sur la situation économique du pays considérant que le problème était politique. Evoquant, les blocages dont ses projets souffrent actuellement, Rebrab a regretté ces pratiques qui nuisent non seulement à l’économie nationale mais à l’image de l’Algérie. Pour sa part, Cherif Mellal, le président de la JSK, a exprimé son soutien à Rebrab qui est, selon lui, un partenaire fiable de son club. Le président de la JSK n’a pas non plus caché son soutien pour l’homme d’affaires dans son bras de fer avec le gouvernement au sujet des blocages dont il est victime.  Pour Cherif Mellal, Issad Rebrab est un industriel qui fait la fierté de l’Algérie. Ses projets font travailler des dizaines de milliers de familles et autant de familles.

A rappeler enfin, qu’une marche de soutien à l’homme d’affaire est attendue pour le 5 mars prochain. Les organisateurs comptent réunir plus que celle qui a déjà été organisée à Béjaia, il y a quelques semaines. Les préparatifs sont à pied d’œuvre pour réussir cette action destinée, en plus du soutien à Issad Rebrab, à dénoncer l’absence d’investissements dans la wilaya de Tizi-Ouzou.
K.N.A