Invité à l’émission 100% Foot d’El Heddaf, le président de l’USM Annaba, Abdelbasset Zaïm a fait une déclaration fracassante, en affirmant qu’il a “acheté” des matchs en division amateur pour assurer l’accession de son club en Ligue 2 :

« J’ai acheté des matchs à raison de 7 milliards de centimes, la saison passée, pour accéder en Ligue 2 », a reconnu Zaïm, en ajoutant qu’il a été forcé de le faire.

Selon Zaïm, son geste a évité à son équipe de rester encore des années en division amateur. « Aujourd’hui El-Khroub ou encore Khenchela sont dans l’obligation d’acheter des matches pour assurer l’accession », a-t-il souligné.

« Une pratique courante dans le football algérien »

Pour le président de l’USM Annaba, cette pratique est connue et courante dans le football algérien. « Je défie quiconque de me dire le contraire », a-t-il martelé en ajoutant qu’il y a des présidents de clubs qui payent pour assurer certaines désignations des arbitres. « C’est connu, ça. Je n’invente rien », a-t-il affirmé.

A ce sujet, Zaïm a fait savoir aussi qu’il y a des arbitres qui sont en contact permanent avec certains présidents de club. «Je le dis, je suis responsable de mes dires, il y a des arbitres qui reçoivent des coups de fils des présidents de clubs », a-t-il affirmé en ajoutant qu’il y a beaucoup d’argent qui circule dans ce milieu.

Sur ce point précis, l’invité du plateau d’El Haddaf TV, dit qu’il avait récemment contacté un entraîneur pour qu’il prenne en charge l’équipe la saison prochaine, et ce dernier lui avait demandé « de consacrer une somme d’un milliard et demi de centimes pour les arbitres afin d’assurer l’accession en Ligue 1 ».

« La solution serait d’arrêter le championnat »

Face à cette situation Zaïm, propose une solution radicale. « La solution serait d’arrêter le championnat, car la FAF est trop faible pour mettre fin à ces pratiques », a-t-il lancé.

Pour le président de l’USM Annaba, il est souhaitable de voir une démission collective de l’ensemble des membres de la Ligue nationale de football professionnel, afin de désigner des gens neutres pour gérer ladite ligue.

«La ligue est gérée de façon anormale. Les responsables actuels sont nos amis et je n’ai aucun problème avec eux, sauf que je souhaite qu’ils démissionnent », a-t-il indiqué en ajoutant que la Ligue nationale doit être gérée par des gens neutres qui n’ont aucun contact avec les clubs.

« Ce n’est pas normal que le frère de Zetchi qui gère le Paradou AC ne soit jamais convoqué ou sanctionné », souligne Zaïm.

Il a ajouté à ce sujet ; « si demain je suis élu à la tête de la Ligue nationale, je ferais tout pour aider mon club à accéder. A ce moment-là, je ne serais plus neutre ».