Seul le prix du GPL-c reste inchangé. Le gouvernement espère de l’augmentation de la taxe sur les produits pétroliers des recettes supplémentaires de 60 milliards de dinars en 2018.

 

 

L’Autorité de Régulation des Hydrocarbures (ARH) relevant du ministère de l’Energie a rendu public aujourd’hui un communiqué précisant les nouveaux prix TTC des carburants à partir du 1er janvier à 00h00 en application de l’article 33 de la loi de finances pour 2018.

Le prix de l’essence normale, indique l’ARH dans son communiqué cité par Algérie Presse Service (APS), sera de 38,95 DA/litre (contre 32,69 DA en 2017), celui de l’essence super de 41,97 Da/litre (contre 35,72 DA en 2017) et celui de l’essence sans plomb de 41,62 DA/litre (contre 35,33 DA). Le prix du gas-oil passera à 23,06 DA/litre (contre 20,42 DA en 21017). Celui du GPL-c restera, quant à lui, comme en 2017 à 9 DA/litre.

Pour rappel, la loi de finances pour 2018  a introduit une augmentation de la Taxe sur les produits pétroliers (TPP) de 5 DA/litre pour l’essence et de 2 DA/litre pour le gasoil.

Le gouvernement escompte de l’augmentation de la TPP des recettes supplémentaires de plus de 60 milliards DA en 2018. Il l’a notamment justifiée par la nécessité de rationaliser la consommation de carburants, de réduire leurs importations et d’augmenter les recettes fiscales.