Une conférence de présentation au profit des investisseurs s’est tenue le 09 mars à l’hôtel El-Aurassi. Perspectives d’investissement et d’internationalisation, ainsi que la santé financière du Groupe Biopharm, ont été mis en avant.

A la veille de l’entré en bourse de Biopharm, le groupe pharmaceutique a organisé une conférence, à l’Hotel El-Aurassi, dans le but de valoriser ses atouts, à l’égard des potentiels investisseurs.

Devant une salle pleine, de plusieurs acteurs économiques nationaux et personnalités politiques, les deux Directeurs généraux adjoints (DGA) du groupe privé algérien ont présenté en détail, les chiffres, ainsi que les ambitions d’avenir. ‘’La période de souscription est prévu du 13 au 23 mars‘’ a annoncé M. Kamel Ameur  (DGA). Il explique ensuite, que pour le souscripteur ‘’la date de jouissance sera à partir du 01 janvier 2016‘’ .

Tout semble être prêt pour l’entrée en bourse de Biopharm :

En effet, tous les acteurs de la scène boursière étaient réunis à cette occasion. Les intermédiaires aux opérations de bourse (IOB), avec comme chef de file la Banque Extérieure d’Algérie, sont au nombre de neuf. Aux cotés des grand patrons d’entreprise, des personnalités politique ont tenu à assister à la conférence.

Le ministre des Finances, M. Abderrahmane Benkhalfa, estime qu’un tel événement représente  ‘’un exercice de culture financière‘’ ajoutant ‘’qu’il faut qu’on s’acclimate avec le marché financier ‘’ car ‘’ nous n’avons pas encore suffisamment d’opération d’entrée dans le capital à travers les actions‘’ a-t-il souligné.

Une première cotation  -du titre Biopharm- sera aux environs du 6 avril 2016. Biopharm compte atteindre principalement deux objectifs. Couvrir d’avantage le marché national. Un objectif motivé notamment par la politique gouvernementale, de restriction des importations des produits fabriqués localement. Le second objectif est l’intensification de l’exportation, sachant que Biopharm est accrédité au niveau européen.