Selon Mme Neghza, ce protocole permettra aux entreprises algériennes d’entrer en relation avec un grand nombre d’entreprises africaines et italiennes.

Dans l’objectif d’intégrer les marchés de 55 pays africains, la Confédération générale des entreprises algériennes (CGEA) signera en février prochain un protocole de coopération avec les organisations patronales italienne « Confidustria » et africaine « Business Africa ».

C’est ce qu’a révélé ce jeudi la présidente de la CGEA, Mme Saida Neghza, en marge du Forum d’affaire « Med Business Days » organisé par l’Union méditerranéenne des confédérations d’entreprises ‘’BUSINESSMED’’ en collaboration avec la Confédération Générale des Entreprises CGEA, sous le thème «Plaidoyer pour un rôle majeur des PME euro-méditerranéennes comme principal moteur du développement économique de la Région».

Selon Mme Neghza, ce protocole permettra aux entreprises algériennes d’entrer en relation avec un grand nombre d’entreprises africaines et italiennes, profitant ainsi de la position stratégique de l’Algérie en tant que porte d’entrée de  l’Afrique.

Pour la présidente de la CGEA, il est tout aussi important de booster les échanges commerciaux et les investissements entre les pays du bassin méditerranéen, plaidant pour la mise en place d’un environnement attractif dans les pays du Sud afin de favoriser l’investissement.

Pour sa part, le président de l’organisation patronale italienne « Confidustria », M. Vincenzo Boccia, a mis l’accent sur l’importance de l’Algérie pour les entreprises européennes souhaitant investir en Afrique.