La chancelière allemande, Angela Merkel, a entamé lundi une visite officielle d’une journée en Algérie, à l’invitation du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

La chancelière allemande a été accueillie à son arrivée à l’aéroport international Houari-Boumediene par le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, accompagné de membres du gouvernement.
Cette visite, qui s’inscrit dans le cadre de la concertation bilatérale de haut niveau, « vient renforcer les relations d’amitié et de coopération qui existent entre l’Algérie et la République fédérale d’Allemagne, et qui connaissent un développement appréciable dans tous les domaines, illustrées notamment par les nombreuses visites échangées entre les hauts responsables de part et d’autre », avait indiqué la présidence de la République.
Cette rencontre au sommet constituera « une opportunité nouvelle » pour les deux parties de poursuivre au plus haut niveau des deux Etats, la concertation et la réflexion engagée de longue date sur la promotion et l’affinement du dialogue politique bilatéral, ainsi que la mise en perspective d’un partenariat bilatéral économique et commercial important, appelé à s’élargir et s’approfondir au cours de la période à venir.
Les deux parties procéderont, également, à un échange de vues autour des grandes questions d’intérêt commun, en particulier la crise en Libye, la question du Sahara occidental, la situation au Mali et dans la région du Sahel, ainsi qu’au Proche-Orient, tout comme elles poursuivront la concertation, sur les questions globales comme la migration et le terrorisme transfrontalier.

APS