Santé Terminaux
Les données fournies par ces dispositifs sont plus précises puisque récoltées en temps réel (dr.)
« La CNMA a remboursé pour une valeur de 320 milliards de centimes au profit des agriculteurs assurés durant le premier semestre 2018.

La Caisse nationale de la mutualité agricole (CNMA) a signé mercredi à Alger une convention tripartite avec sa filiale « Le Mutualiste » et la société d’assistance médicale « Magh-Assistance », et ce dans le but de proposer une assurance sociale et médicale baptisée « Sahtek Fi Darek » au profit des clients et adhérents de la CNMA.

Les assurés de la CNMA et leurs familles pourront ainsi « bénéficier d’une série de soins : premiers secours, consultation générales, examens cliniques avec prises de constantes (tension artérielle, glycémie, fréquence cardiaque, ECG, kinésithérapie, suture …) assurée par les équipes de Magh-Assistance », indique le directeur général de la CNMA.

Pour sa part, le directeur général de Magh-Assistance, Sid Ahmed Hamoud, a déclaré lors de la conférence de presse que son entreprise compte déjà 540 véhicules sanitaires équipés et 253 médecins généralistes et urgentistes déployés à travers le territoire national.

Pour ce qui est des tarifs qui seront proposés aux abonnés pour profiter de « Sahtek Fi Darek », le Directeur général de la Filiale « Le Mutualiste », Athmane Elakeb Kamel, a indiqué que « le tarif ne dépasseront pas les 1500 DA/mois, autrement dit un tarif raisonnable et concurrentiel ».

Sid Ahmed Hamoud a ajouté que Magh-Assistance compte élargir son réseau d’assistance médicale à domicile à travers le territoire national, et c’est d’ailleurs « l’objectif qu’on va atteindre en s’associant avec  Le mutualiste  et atteindre les 48 wilayas d’ici la fin de l’année ».

La CNMA compte, notons-le, dans son portefeuille client environ 3 millions d’assurés et près de 220 000 adhérents.

Au sujet de l’activité de la CNMA, son directeur général, Cherif Benhbiles, a indiqué que les dernières catastrophes naturelles (inondations) qui ont touché le pays, ont aussi causé des pertes pour les agriculteurs. « La CNMA a remboursé pour une valeur de 320 milliards de centimes au profit des agriculteurs assurés durant le premier semestre 2018, alors qu’en 2017, la CNMA a remboursé pour une valeur de 700 milliards de centimes ».