La consommation de l’énergie électrique a connu une hausse de 10% en 2017, comparé à l’année 2016, selon la revue « Algérie énergie » éditée par le ministère de l’Energie.

 

 

Une consommation estimée à 60 GWh, selon la revue du ministère qui indique que cette tendance haussière est tirée surtout par la demande des clients de la haute tension, qui a augmenté de 20%.

Le document du ministère fait savoir aussi que la demande en énergie électrique continue d’enregistrer des pics durant la saison estivale. Elle a atteint en 2017 une forte hausse de plus de 11 %, avec un pic de 14,2 GW, par rapport à l’été 2016 qui a enregistré, quant à lui, un pic de 12,8 MW.

En ce qui concerne le gaz naturel, la même revue indique que la consommation nationale a atteint 40,4 milliards m3 en 2017, soit une croissance de 2,8 % par rapport à 2016. Cette demande est tirée surtout par la hausse de la consommation des centrales électriques avec 8,4% et l’accroissement du nombre de la clientèle de gaz naturel estimé à 7%, explique le document.

La revue du ministère relève que la réception de nouvelles centrales électriques et l’extension des réseaux d’électricité et de gaz, en 2017, ont porté leurs fruits. Les capacités additionnelles des nouvelles centrales ont enregistré une croissance de 2,6%. Elle a atteint 19 500 MW en 2017, contre 18 971 MW en 2016.

Concernant la production de l’électricité, elle a  atteint 75 TWh en 2017, soit un rythme annuel de 7,5%, indique la revue.

En matière d’énergies renouvelables, poursuit le document, les réalisations de l’année 2017 ont été marquées par la mise en service de quatre (04) nouvelles centrales d’une capacité globale de près de 123 MW.

Par ailleurs, la revue nous informe que le nombre d’abonnés pour l’électricité a enregistré une croissance de 4%, avec  9,2 millions de clients, et de 7% pour le gaz avec 5,3 millions d’abonnées, par rapport à 2016. Ce qui porte le taux de raccordement pour l’électricité à plus de 99% et  pour le gaz naturel à 57%, selon la revue.