La même source informe que la consommation des carburants (hors GPL) sur le marché national a enregistré une baisse de 1,4% au premier trimestre 2018.

 

La consommation du GPL (Gaz de pétrole liquéfié) a enregistré une augmentation de 37% en une année selon les statistiques de l’Autorité algérienne de régulation des hydrocarbures (ARH), dans son rapport sur la consommation des carburants sur le marché national au premier trimestre 2018.

Les chiffres de l’ARH indiquent que la consommation du GPL-c au premier trimestre 2017 était de 99 424 tonnes contre  136 161 tonnes au premier trimestre 2018, soit une hausse de 37%.

Le document nous révèle aussi que le taux de croissance de la consommation du GPL-c pour la période de 2015 à 2017 a enregistré une hausse de 57%. Il est passé de 291 000 tonnes en 2015 à 352 000 tonnes en 2016, pour atteindre les 457 000 tonnes en 2017.

Par ailleurs, la même source informe que la consommation des carburants (hors GPL) sur le marché national a enregistré une baisse de 1,4% au premier trimestre 2018. Elle a atteint 3,35 millions de tonnes au premier trimestre 2018, contre 3,40 millions de tonnes sur la même période de 2017.

En chiffres, la consommation des essences est passée de 4,43 millions de tonnes en 2015 à 4,27 millions de tonnes en 2016, pour atteindre les 4,15 millions de tonnes en 2017. Le taux d’évolution sur la période allant de 2015 à 2017 est de – 6,3%.

Pour le gasoil, la consommation est passée de 10,8 millions de tonnes en 2015 à 10,3 millions de tonnes en 2016, pour atteindre les 10,08 millions de tonnes en 2017. Le taux d’évolution sur la période de 2015 à 2017 est de – 6,6%.

L’ARH explique la tendance haussière de la consommation du GPL-c par rapport aux autres carburants, par le maintien du prix du GPL-c au même niveau de l’année 2015 (9 DA/litre), alors que les prix des autres carburants ont été réajustés à partir du 1er janvier 2016. D’autres facteurs viennent renforcer cette tendance de la consommation des carburants, notamment la baisse sensible des importations des véhicules et la lutte contre la contrebande des carburants aux frontières.