Image militaires retraités

La coordination a démenti les informations qui ont circulé sur les réseaux sociaux annonçant la programmation d’une rencontre entre le général-major à la retraite Ali Ghediri et des responsables de la coordination.

La Coordination nationale des militaires à la retraite, des blessés, les radiés et des ayants droits a fait part de sa position au sujet des prochaines élections présidentielles prévues le 18 avril 2019.

Dans un communiqué rendu public vendredi, la Coordination a assuré que les prochaines élections présidentielles ne constituaient aucun enjeu pour ses membres. Elle a signalé, à ce sujet, qu’elle n’envisageait de soutenir aucun candidat.

« La coordination gardera la même distance avec tous les candidats à l’élection présidentielle quel que soit leur formation politique ou leur parcours professionnel », peut-on lire dans le communiqué. Il ajoute : « Nous rappelons nos membres que la coordination n’est pas une organisation spécialisée dans les rendez-vous électoraux ».

Par la même occasion, la coordination décline toute responsabilité quant à l’utilisation de son nom ou de ses revendications à des fins électorales.

Pour éviter l’amalgame, l’organisation demande aux médias notamment les chaines de télévision à leur tête El Magharibiya de vérifier leurs informations concernant les militaires à la retraites qui circulent sur les réseaux sociaux et les invitent à s’assurer que les personnes qui s’expriment au nom de la coordination la représentent réellement.

Elle rappelle, du passage, que les revendications des anciens militaires et les ayants droits ont un caractère social et ne peuvent faire l’objet de quelconque instrumentalisation politique.

Par ailleurs, la coordination a démenti les informations qui ont circulé sur les réseaux sociaux annonçant la programmation d’une rencontre entre le général-major à la retraite Ali Ghediri et des responsables de la coordination.