L’Office national des statistiques (ONS) a annoncé ce lundi que le taux de croissance économique de l’Algérie a atteint 1,2% durant le 3ème trimestre 2019, contre 1,3% à la même période de l’année dernière, indique une dépêche de l’agence de presse officielle

De juillet à septembre dernier, tous les secteurs d’activité ont enregistré des croissances, à l’exception de celui de l’agriculture qui a connu une baisse de 3%, par rapport à la même période de 2018, selon une publication de l’Office sur les comptes nationaux du 3ème trimestre 2019.

Le secteur des hydrocarbures s’est caractérisé par une croissance de 1,4% au 3ème trimestre, après une baisse de 8,4% durant la même période de l’année précédente.

Le taux de croissance du produit intérieur brut (PIB) hors hydrocarbures a, par contre, reculé pour atteindre 1,4% durant le 3ème trimestre de l’année en cours, contre 3,7% à la même période de l’année dernière.

Ainsi, la croissance économique durant le 3ème trimestre a été notamment engendrée par le secteur de l’industrie, qui a affiché une croissance de 4,5% contre 5% à la même période en 2018.

Cette croissance a été réalisée essentiellement dans les secteurs des Industries sidérurgiques, métalliques, mécaniques et électriques (ISMMEE) avec 11,2%, énergie (6,3%), industrie divers (6,2%), industrie des bois, papier et liège (4,9%), et l’agro-alimentaires avec 4,2%.

Pour le secteur du Bâtiment,Travaux publics et Hydraulique (BTPH, y compris les services et travaux publics pétroliers), il a enregistré, au cours du 3ème trimestre de 2019, une croissance de 3%, contre 6% durant la même période 2018.

Quant au secteur des services et travaux publics pétroliers (STPP), sa valeur ajoutée, en termes réels, a connu une augmentation de 2,7% contre 2,6% durant la même période de comparaison.