Le Palais du gouvernement à Alger (photo publiée sur le site web de l’APS).

La décision de différer la réunion dite « tripartie », rapporte Algérie Presse Service (APS), a été prise aujourd’hui, à l’issue d’une rencontre entre le gouvernement, l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) et différentes organisations représentant le patronat.

 

La réunion dite « tripartie », initialement prévue en septembre prochain, a été reportée sin die d’un commun accord entre les trois parties la composant : le gouvernement, l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) et les principales organisations patronales.

Cette décision, annoncée dans un communiqué commun rapporté par l’agence Algérie Presse Service (APS), a été prise aujourd’hui, à l’issue d’une rencontre entre les trois partenaires tenue aujourd’hui à huis clos au Palais du Gouvernement, à Alger.

Selon le Premier ministre fraîchement désigné Ahmed Ouyahia, cité par l’APS, ce report devrait permettre une meilleure préparation et une plus large concertation entre les partenaires socio-économiques.

Dans son allocution devant la rencontre de concertation tenue aujourd’hui, le Premier ministre a déclaré que le gouvernement « ne ménagera aucun effort pour améliorer le cadre de l’investissement et cultiver des relations sereines avec les entreprises dans le cadre de la loi ».

Ahmed Ouyahia a également assuré que toutes les entreprises établies en Algérie, qu’elles soient publiques, privées ou mixtes issues de partenariats, bénéficieront de facilitations et de soutiens sans aucune discrimination.