Selon le ministre, 2.277 agents de contrôle ont été déployés sur le terrain pour veiller au bon déroulement de la permanence de l’Aïd.

Le taux de suivi du programme de permanence durant les deux jours de l’Aïd El Fitr a atteint les 99%, a indiqué samedi à Alger, le ministre du Commerce, Said Djellab.

Le total des commerçants mobilisés, à l’échelle nationale, pour ces deux journées était de 50.000, soit plus du double du nombre de commerçant mobilisés l’année dernière, puisque 23000  commerçants étaient concernés par la permanence de l’Aïd en 2017.

Dans le détail, 32.819 épiciers, 11.234 commerces de différentes activités et 450 unités de production (laiteries, minoteries et unités de production d’eau minérale) ont été réquisitionnés pour assurer l’approvisionnement de la population en produits de première nécessité.

Par ailleurs, le ministre du Commerce a signalé que, durant les deux jours de l’Aïd, 2.277 agents de contrôle ont été déployés sur le terrain pour veiller au bon déroulement de la permanence.

Said Djellab a rappelé, dans ce même contexte, que, selon la loi, les commerçants qui ne respectent pas la permanence de l’Aïd risquent de voir leurs commerces fermés pendant une durée de trois mois en plus du paiement d’une amende de 30.000 à 200.000 Da.