Une vue de la raffinerie d’Arzew (DR)

La raffinerie de Sidi R’cine d’Alger permettra d’augmenter les capacités de traitement de cette unité de 35%.

Après plusieurs années de travaux de réhabilitation, la raffinerie de Sidi R’cine, située dans la commune de Baraki, au sud-est d’Alger, a été inaugurée ce jeudi par les ministres de l’Intérieur et de l’Energie, accompagnés du P-DG de Sonatrach.

Les travaux de réhabilitation de la raffinerie ont été accomplis par l’entreprise chinoise China petroleum Engineering and Construction (CPECC), pour un montant de 45 milliards de dinars.

Le projet avait connu un retard en raison d’un manque d’effectif de l’entreprise chinoise, suite à un problème de délivrance de visa de travail pour ses employés. Le problème a été réglé après que le groupe Sonatrach a pris les choses en main.

Pour rappel, la raffinerie de Sidi R’cine d’Alger permettra d’augmenter les capacités de traitement de cette unité de 35%, les portant de 2,8 millions de tonnes par an d’hydrocarbures à 3,7 millions.

Sa capacité de production en gasoil passera de 737 000 tonnes par an à 1,18 million de tonnes. Concernant sa capacité de production d’essence, celle-ci passera de 400 000 tonnes par an à 1,3 million. Celle du GPL passera de 88 700 tonnes par an à 270 000 tonnes. Les capacités de stockage de carburants vont, quant à eux, augmenter de 73%.