« Le ministère de la Justice annonce le lancement officiel de l’exploitation de ce nouveau mécanisme, à partir du 23 août 2016 ».

 

Le nouveau mécanisme portant sur la rectification électronique des erreurs contenues dans les actes de l’état civil pour les citoyens résidents en Algérie est opérationnel depuis mardi, a indiqué un communiqué du ministère de la Justice.

« Le ministère de la Justice annonce le lancement officiel de l’exploitation de ce nouveau mécanisme, à partir du 23 août 2016 », précise la même source.

Celle-ci a ajouté que cet outil « permettra à tous les citoyens résidant au niveau national, le dépôt des demandes de rectification électroniques des erreurs contenues dans les actes de l’état civil par Internet ».

Le ministère de la Justice souligne qu' »afin de bénéficier de cette prestation à distance, l’intéressé doit se présenter une seule fois auprès du tribunal pour s’inscrire ».

Il est également annoncé que « les citoyens ayant déjà inscrit pour bénéficier du service de retrait d’un certificat de nationalité et/ou d’un casier judiciaire, peuvent accéder avec le même compte pour bénéficier de cette nouvelle prestation de rectification électronique des erreurs contenues dans les actes de l’état civil par le site web du ministère de la Justice ».