Le 4ème appel à la concurrence a été lancé près d’une année après de l’adoption de la nouvelle loi sur les hydrocarbures/Ph: M.Kerrouche

L’Agence nationale pour la valorisation des ressources en hydrocarbures (Alnaft) a attribué ce mardi 4 périmètres d’exploration d’hydrocarbures à 6 multinationales, dans le cadre du 4e appel à la concurrence lancé le 21 janvier dernier.

 

Au cours d’une séance d’ouverture publique des offres organisée au ministère de l’Energie, Alnaft a dévoilé les offres de ces multinationales portées sur les périmètres de Timissite, Boughezzoul, Msari Akabli et Tinhert-Nord. L’attribution des périmètres aux entreprises concurrentes s’est faite selon des critères relatifs au capacité de forage et du traitement sismique.   

Le premier périmètre, celui de Timissite, s’étendant sur sur 700 km, a été remporté par le consortium composé du norvégien Statoil, l’autre norvégien Sigma et du néerlandais  Shell, qui ont totalisé 750 points,  répondant au critère  sismique 2D. Le deuxième périmètre d’exploitation de 1000 km, se trouvant dans la localité de Boughezzoul, a été remporté par le consortium composé de l’espagnol Repsol et du néerlandais Shell exploration new ventures par 590 points. Un marché remporté devant l’italienne Eni qui n’a réussi à totaliser que 210 points.

 Le consortium composé de la multinationale Dragon Oil établie à Dubai, et l’italienne Enel, a remporté de son coté, le troisième périmètre de Msari Akabli, qui s ‘étale sur 350 km2, après avoir totalisé 890 points lors de appels d’offres. Dans ce marché à nature conventionnelle, selon le comité de l’ouverture des plis,  Enel sera l’opérateur et Dragon Oil l’investisseur, dans un projet qui portera sur 3 forages et 8 traitements sismiques. Le périmètre Tinhert Nord, a été remporté avec 930 points, par le même consortium composé de Dragon-Oil et Enel.  Dans ce périmètre de 1000km, Dragon Oil sera l’opérateur et Enel l’investisseur.  

« Il y aurait des contrats mixtes »

Interrogé par Maghreb Emergent sur la nature des contrats qui seront signés avec les entreprises et les consortiums lauréats : marchés (conventionnel, non conventionnel ou mixte), le président du comité de direction d’Al Naft, Ali Betata, n’a pas donné de réponse précise, mais il a affirmé que dans ces quatre périmètres d’exploitations et d’explorations « Il y aurait des contrats mixtes ». 

Le 4 ème appel à la concurrence porte sur 31 périmètres,  6 dans le nord, 7 dans le centre, 6 à l’Est du pays et 12 dans le sud. Il comprend également 17 périmètres de ressources non conventionnelles, dont les plus importants sont situés Tindouf, Ahnet / Timimoun, Reggane, Berkine, Illizi et Mouydir.

Le 4ème appel à la concurrence a été lancé près d’une année après  de l’adoption de la nouvelle loi sur les hydrocarbures qui prévoit l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures non-conventionnels.