Le secteur public industriel en Algérie compte 30 groupes contrôlant 185 filiales et 102 mono- entreprises (illustration publiée sur le site de l’APS).

Selon un document du ministère de l’Industrie cité par l’APS, ce chiffre d’affaires a atteint 338 milliards de DA (4,2 milliards de dollars). Ce secteur regroupe 317 entités (30 groupes contrôlant 185 filiales et 102 mono- entreprises) et employait à fin 2013 un effectif de 93.472 agents.

 

Le chiffre d’affaires des entreprises du secteur public marchand industriel a atteint 338 milliards de DA (4,2 milliards de dollars) en 2013, rapporte Algérie Presse Service citant un document obtenu auprès du ministère de l’Industrie et des Mines. Ce chiffre d’affaires est en hausse de 18% par rapport à celui de l’année 2012, indique l’agence de presse gouvernementale précisant que d’après ce même document, ces entreprises ont enregistré une hausse de 13% de leur valeur ajoutée à 138 milliards de DA (1,7 milliard de dollars).

Selon le document officiel cité par l’APS, le secteur public marchand industriel algérien est composé de 18 sociétés de gestion des participations de l’Etat (SGP) et de 6 entreprises publiques économiques (EPE) non affiliées à ces holdings. Il regroupe 317 entités (30 groupes contrôlant 185 filiales et 102 mono-entreprises) et employait, à fin 2013, un effectif de 93.472 personnes, soit 1,73% de plus par rapport à fin 2012.

Les données rendues publiques par le ministère de l’Industrie et des Mines indiquent, par ailleurs, que le chiffre d’affaires du secteur public marchand dans son ensemble (832 entités dont 90% relevant des SGP) était, fin 2013, de 824 milliards de DA (10,25 milliards de dollars). Sa valeur ajoutée, quant à elle, s’est située à 391 milliards de DA (4,86 milliards de dollars) et l’effectif qu’il emploie à 288.400 personnes.