Le secteur algérien des assurances est « fragilisé » par des contraintes multiples.

Le chiffre d’affaires de l’assurance automobile reste le plus important avec plus de 52 mds DA entre janvier et fin septembre 2018.

Le marché algérien des assurances a enregistré  une hausse du chiffre d’affaires sur les 9 premiers mois de 2018.  Celui-ci a atteint 105,4 milliards de dinars (mds DA) contre 102,3 mds DA sur la même période de 2017, en hausse de 3%, a indiqué le Conseil national des assurances (CNA).  

Les assurances de Dommages représentent  94 mds DA du  chiffre d’affaires réalisé les 9 premiers mois de 2018, contre 90,4 mds DA à la même période de 2017 (+4%).

Le chiffre d’affaires de l’assurance automobile reste le plus important avec plus de 52 mds DA entre janvier et fin septembre 2018 contre 49,51 mds DA à la même période de 2017 (+5,1%). Ainsi la branche automobile détient  55,4% du portefeuille des assurances de Dommages. En ce qui concerne la branche Incendie et Risques Divers (IRD), celle-ci a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 35 mds DA contre 34,1 mds DA, en hausse de 2,7% entre les deux périodes de comparaison.

En revanche, les assurances de Personnes ont marqué une baisse en se chiffrant à 8,7 mds DA contre 10 mds DA (-13,1%).