Lancé en réalisation en 2015, le complexe sidérurgique de Bellara est appelé à assurer, dans une première phase, une production de l’ordre de 2 millions de tonnes d’acier par an, pour atteindre 4 millions de tonnes, dans une deuxième phase.

 

Le Premier ministre Abdelmalek Sellal a indiqué lundi à Annaba que le complexe sidérurgique de Bellara dans la wilaya de Jijel sera mis en exploitation en avril prochain.Au cours de son intervention lors de la réunion de la Tripartite qui réunit le Gouvernement, l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) et le patronat, M. Sellal a souligné que le complexe sidérurgique de Bellara,  consolidera la stratégie nationale visant à mettre fin à l’importation de l’acier.

Lancé en réalisation en 2015, le complexe sidérurgique de Bellara est appelé à assurer, dans une première phase, une production de l’ordre de 2 millions de tonnes d’acier par an, pour atteindre 4 millions de tonnes, dans une deuxième phase. Construit sur une superficie de 200 hectares, il devra employer 1500 salariés.

Le complexe sidérurgique produira l’acier plat et des aciers spéciaux, et accompagnera l’évolution des différentes filiales industrielles, celle ferroviaire et du secteur automobile.

Le Premier ministre a souligné en outre que  l’usine sidérurgique de Bethioua à l’Ouest du pays entrera bientôt en production. Après la remise en service du deuxième haut fourneau au complexe d’El Hadjar,  l’Algérie sera en mesure d’exporter l’acier, a-t-il noté.

Par ailleurs, le Premier ministre a évoqué une saturation du pays en minoteries et cimenteries «  alors que d’autres secteurs de production et de services ne sont pas explorés et nous conduisent à solliciter les sociétés étrangères ».