L’organisation séparatiste illégale, Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK), a annoncé dans un communiqué le lancement d’une chaîne dé télévision satellitaire le 12 janvier prochain, à l’occasion de la célébration du nouvel an berbère.

 

 

Portant le nom de TaqVaylit.TV sera disponible gratuitement dans toute l’Afrique du Nord, indique la même source qui annonce également le lancement d’un boîtier Android et une application mobile pour les téléspectateurs résidents dans le reste du monde.

Dans son document, le mouvement précise que son projet audiovisuel « Est financé exclusivement par ses militants ».

Les détails du programme ainsi que le pays d’accueil de cette chaîne n’ont pas révélés par le communiqué.

L’organisation séparatiste appelle par la même occasion, ses partisans à marcher dans les rues des villes de Tizi Ouzou, Bejaia et Bouira le jour de lancement de la chaîne.

Le recours à une chaîne de télévision satellitaire intervient après près de deux ans de la décision des autorités algériennes de censurer dans tout le territoire national tous les sites web proches du mouvement séparatistes. Tous les sites web qui véhiculent les idées et les programmes du MAK sont inaccessibles en Algérie, selon le communiqué.

Il y a lieu de noter que les activités politiques tenues par le MAK le 20 avril dernier en Kabylie ont mobilisé, contrairement à d’habitude, des foules modestes. Les personnes qui ont pris part à ces actions n’ont pas dépassé les quelques dizaines. Une faible affluence qui s’explique par les dissidences que connait le mouvement ces dernières années et aussi par le départ massif de ses membres vers l’étranger.

Notons que le MAK est la deuxième organisation interdite en Algérie qui crée une chaîne de télévision à l’étranger après le Mouvement Rachad qui a lancé en 2012 El Magharibia.