Le logement en Algérie : des projets, des formules diverses mais la crise persiste.

Il s’agit du manque de financement des travaux d’aménagement extérieur et de voirie pour 164.812 logements (location-vente, LPP, etc.) achevés et 185.000 dont le taux d’avancement des travaux dépasse 60%.

 

 

Selon un communiqué du ministère de l’Habitat, le manque de financements des travaux d’aménagement extérieur et de voirie entrave la livraison de 164.812 logements de différentes formules (location-vente, LPP, etc.) à travers le territoire national. 185.000 autres logements dont le taux d’avancement des travaux dépasse 60% pâtissent du manque de ces mêmes financements, ajoute le communiqué rapporté par Algérie Presse Service (APS).

Ces chiffres, indique l’agence de presse gouvernementale algérienne, est tiré d’un bilan présenté lundi dernier lors d’une réunion d’évaluation présidée par le ministre de l’Habitat, Abdelmadjid Tebboune.

Ce bilan fait état de 9.850 logements de la formule location-vente distribués sans que les travaux d’aménagement extérieur et de voiries soient exécutés. Ils sont situés dans 4 wilayas : Batna (1.650), Tlemcen (700), Boumerdès (500) et Blida (7.000).

Selon le communiqué du ministère de l’Habitat, les mois de mai et de juin 2017 verront la distribution d’un nombre total de 27.157 logements location-vente. 5.757 seront distribués en mai dans 6 wilayas : Mostaganem (444), Sidi Belabbès (732), Aïn Temouchent (224), Khenchela (657), Skikda (500) et Alger (3.200). 21.400 autres logements location-vente seront distribués en juin dans 9 wilayas : Alger (15.000), Annaba (1.500), Skikda (1.000), Tlemcen (750), Relizane (1.000) Tiaret (850), Mostaganem (400), Sidi Bel Abbès (400) et Oran (500).