Le cahier de charges relatif à l’industrie de montage automobile, élaboré « après concertation avec tous les acteurs concernés », sera publié dans les prochaines semaines, a indiqué Youcef Yousfi.

 

Le ministère de l’Industrie et des mines a reçu près de 36 demandes de réalisation d’usines de montage de véhicules, a indiqué Youcef Yousfi lors d’une séance d’audition devant la commission des finances et du budget à l’Assemblée populaire nationale (APN) dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances 2018, rapporte l’APS.

M. Yousfi a précisé aux députés que le cahier de charges relatif à l’industrie de montage automobile a été élaboré exclusivement pour les marques automobiles mondiales activant en Algérie.  Ce cahier de charges élaboré « après concertation avec tous les acteurs concernés » sera publié dans les prochaines semaines, a-t-il annoncé. Il englobera toutes les catégories de véhicules (voitures, bus, camions, vélos, motocycles et rames).

Les entreprises s’engagent en vertu de ce cahier de charges à respecter les règles et principes devant organiser cette filière industrielle, remédier aux disfonctionnements et à augmenter progressivement le taux d’intégration national.

M. Yousfi prévoit un taux d’intégration national des projets actuels de montage de véhicules à plus de 40% au cours des quelques années à venir, ajoutant que le lancement de l’usine de production du plastique de Skikda permettra une hausse « sensible » du taux, d’autant plus que cette matière représente à elle seule 18 à 20% du coût de production des véhicules.