La ministre déléguée auprès du ministre de l’Aménagement du territoire, du Tourisme et de l’Artisanat, chargée de l’artisanat, Aicha Tagabou a affirmé lundi à Alger que son secteur prévoyait la création de 2,5 millions de postes d’emploi et 830.000 activités et la réalisation de 860 milliards de dinars du PIB à l’horizon 2030.

 

 

Dans une allocution lors des travaux de la rencontre nationale des cadres du secteur du tourisme, la ministre a mis l’accent sur la nécessité de « valoriser l’artisanat et les métiers en mettant en exergue leurs spécificités et à travers la qualification de ses ressources humaines, l’amélioration de la qualité du produit et la modernisation des méthodes et des moyens de production ». Estimant le nombre des activités du secteur à 340.000 activités ayant permis la création de 867.000 postes d’emploi avec une contribution globale au PIB de 230 milliards de dinars, Mme Tagabou a appelé à « l’intensification des efforts pour permettre à l’artisanat d’occuper la place qui lui sied dans l’économie nationale ». La ministre a mis en exergue la nécessité de « développer des réseaux de matière première, commercialiser le produit artisanal à l’intérieur et à l’extérieur du pays et optimiser les performances des artisans ». Elle a en outre insisté sur la « réorganisation de l’environnement législatif et institutionnel, le développement du système de formation, la qualité, la modernisation, la créativité et la préservation de la touche artisanale authentique ». Elle a également souligné la nécessité de donner « aux produits artisanaux les moyens de concurrencer avec les produits étrangers à des prix variés et abordables pour toutes les catégories de la société ». Mme Tagabou a également souligné l’importance de « l’appui à la protection intellectuelle du produit et la mise en place d’un plan pour la qualification des entreprises artisanales, développer le sens de l’entreprenariat chez les artisans, promouvoir des marchés locaux et développer les métiers artisanaux dans les villages.(APS)