Les sinistres sur les routes algériennes ont reculé de 8,35 % sur les onze derniers mois. C’est ce qu’a affirmé Mme Smati, Chef de service de la prévention routière au Centre nationale de sécurité et de prévention routière (CNPSR), à l’occasion de la seconde édition du Rallye Karting pour journalistes, organisé ce samedi à Alger.

 

L’évènement portant slogan « Promets moi de ne pas faire de vitesse » a été organisé dans le cadre de la campagne nationale de sensibilisation sur les accidents de la route. Selon Mme Smati, et pour la même période, le nombre de morts sur l’asphalte a régressé de 8,33% alors que celui des blessés a diminué de 10, 46%. Selon la même responsable les moins de vingt cinq ans sont les plus touchés par le fléau, avec un pourcentage de victimes à hauteur de 35%. Selon Mme Smati les « Nouveaux permis » c’est-à-dire les détenteurs d’un permis de conduire de moins de cinq ans sont derrière 50 % des accidents de la route.

Mme Smati a exhorté tous les animateurs de la prévention routière à parler aux jeunes « dans leur langage » c’est-à-dire opter pour les moyens didactiques et pédagogiques qui les intéressent à l’instar du recours aux simulateurs et aux nouvelles technologies et à l’organisation de circuits dédiés à la prévention.

« Vivre l’expérience, simuler les situations à risques pour ensuite corriger les écarts de conduite sont les clés d’une conduite apaisée sur les routes. » A dit l’intervenante.