Il est à signaler que 180 000 véhicules neufs ont été vendus en Algérie en 2018.

« Les concessionnaires automobiles ne communiquent pas les chiffres de leurs ventes », a déploré Toufik Arab, directeur général de KIA Algérie, lors d’une conférence tenue hier.

« Il faut que tous les acteurs communiquent les valeurs de leurs ventes, et nous sommes en discussion avec les autres concernés pour régler ce problème», a-t-il déclaré à la presse.

« Chacun doit jouer le jeu et communiquer ses chiffres. Il faut que nous nous mettions autour d’une table pour savoir ce que veut le marché »,  a-t-il ajouté en soulignant l’urgence de fédérer la communication à ce propos surtout que certaines marques vont encore enrichir l’univers automobile national.

Il est à signaler, en outre, que 180 000 véhicules neufs ont été vendus en Algérie en 2018. Les détails des ventes par marques représentent encore un problème.

M. Arab s’exprimait en marge du lancement de la version berline du modèle  Rio, de la marque coréenne. Un véhicule éligible au crédit automobile via les banques partenaires de KIA Algérie.