L’on révèle que deux organisations estudiantines, dont l’union générale des étudiants libres « UGEL », comptent se retirer de la campagne de soutien au président.

Les étudiants sont particulièrement actifs ces derniers jours sur les réseaux sociaux. En filigrane des commentaires et des posts se profile l’appel à une marche pacifique sur tout le territoire national. L’on avance la date du 26 février pour ce ralliement contre le 5e mandat.

L’on prédit que plusieurs centaines d’étudiants seront au rendez-vous mardi prochain, dès 10h00 tapantes. Ils seront alors rassemblés dans l’ensemble des campus pour exprimer leur point de vue politique à l’égard du 5e mandat.

L’on révèle que deux organisations estudiantines, dont l’union générale des étudiants libres « UGEL », comptent se retirer de la campagne de soutien au président sortant pour rejoindre les manifestants.