Des dizaines de départs de feux sont signalés au cours de la journée samedi, dans plusieurs wilayas, indiquent des sources locales.

Alger, Annaba, Constantine, Bejaia, Tizi Ouzou, Tipaza, Bouira et Blida sont les wilayas les plus touchées. A Bejaia, des activistes locaux ont recensé plus de 40 foyers de feu rien pendant la journée du samedi. Les incendies, les plus importants sont signalés sur les hauteurs de la région d’Akbou où un gigantesque incendie marche dans les sens ravage tout sur son passage. Les services de la protection, des forêts et les citoyens volontaires n’ont pas le maitriser. Un incendie similaire s’est déclaré dans la localité d’Adekar. Les flammes ont  détruit une partie de belle forêt d’Adekar qui abrite des espaces animaux en voie de disparition.

A Tizi Ouzou, les incendies touchent les régions d’Illoula, la forêt de Tala Guelef, Ain Zouia, Iftissen et autres. Dans la région d’Iftissen, les flammes s’approchaient à la fin de la journée des habitations. Selon des sources locales, on parle déjà de 177 hectares de végétation détruits par les flammes. Des internautes craignent le scénario des feux de forêts de l’été 2017 qui ont provoqué des dégâts considérables.

A Bouira, les feux continuent de faire des dégâts dans les communes Ait Laâziz, Lakhdaria, Ladjiba, Lasname et autres. La mobilisation des services de la protection s’avère insuffisante devant l’ampleur des incendies.

Dans la wilaya de Blida, la situation n’est pas meilleure. Les feux poursuivent leur progression notamment sur les hauteurs de la région de Bougara. Des apiculteurs ont été touchés par ces incendies non encore maitrisés. Les mêmes scènes sont signalées à Tipaza où les hauteurs de Gouraya, Cherchel, Dahra et autres sont en proie des incendies ravageurs.

La forêt de Bainem à Alger a été également touchée par le feu. Grâce à la mobilisation de tous les moyens dont disposent les APC d’Alger et les hélicoptères de la protection civile, l’incendie a été maîtrise avant qu’il ne propage.