Les 83 mandataires du marché de gros de fruits et de légumes des Eucalyptus à Alger, ont observé ce matin entre 8 et 11h un arrêt du travail qui a paralysé toute l’activité commerciale du marché, a-t-on appris du président de l’Association nationale des commerçants et artisans (ANCA), El Hadj Tahar Boulenouar.

Le motif de l’arrêt du travail : la décision du directeur du marché de procéder à la fermeture des locaux commerciaux de 5 mandataires sous prétexte qu’ils sont en situation irrégulière. « Les gestionnaires de ces locaux visés par la décision de fermeture sont des ayants de droits de mandataires décédés. Ils ont entamé les démarches administratives nécessaires pour régulariser leur situation mais, le directeur les bloque et leur crée toute sorte de problèmes », explique notre source

En plus la fermeture des locaux de 5 mandataires, le directeur du marché est accusé de mauvaise gestion. « Les mandataires se plaignent de sa gestion qui perturbe la bon fonctionnement de l’activité commerciale dans cet important marché du gros de la capitale et ses environs », dit-il.

L’activité commerciale a repris son cours vers 11h00, précise, par ailleurs, notre source qui fait savoir que le directeur du commerce de la wilaya d’Alger accompagné par une délégation de gendarmerie nationale s’est rendu sur place et a écouté les revendications des mandataires.

Pour l’avenir de ce mouvement de protestation le président de l’Association nationale des commerçants et artisans n’écarte pas le recours à une grève générale la semaine prochaine. « Il faut donner une réponse urgente aux revendications exprimées par les mandataires car ces derniers sont déterminés à mener une grève générale la semaine prochaine en cas du maintien du directeur du marché dans son poste », dit-il.