Le prix d’un équipement GPL peut être amorti au bout de 30.000 km, une distance « rapidement parcourue par les taxis » selon Mohamed Arachiche.
L’Entreprise nationale de commercialisation et de distribution des produits pétroliers (Naftal) vient de réceptionner ses huit premières stations mobiles de distribution de carburant, parmi les 25 stations prévues avant la fin de l’année en cours.

Ces nouvelles stations destinées pour alimenter les zones éloignées du pays, sont construites localement selon les normes internationales, avec une capacité unitaire de 40 000 mètres cubes de carburant de différents types.

Les stations sont montées par l’Entreprise nationale de charpente et de chaudronnerie ENCC de Blida (unité CR Metal – Blida ), à l’issue d’un contrat signé entre les deux entreprises en date du 18 juin 2018, selon lequel CR Metal s’engage à fournir à Naftal la totalité des stations-service mobiles (25), dans un délai de douze mois.

Outre ces stations mobiles, l’entreprise nationale de charpente et de chaudronnerie de Blida réalisera pour Naftal 80 citernes pour le stockage du gaz GPL, ainsi que des citernes pour la collecte des déchets pétroliers.

Par ailleurs et à l’occasion de la réception de ces stations-services mobiles, le Directeur général de Naftal, Rachid Nadil, a annoncé la signature prochaine avec l’unité CR Metal de Blida, d’un contrat de réalisation de stations mobiles pour la distribution du gaz de pétrole liquéfié (GPL), dans l’objectif de renforcer le réseau de distribution du GPL et encourager la consommation de ce type de carburant.

A noter que la consommation du GPL enregistre depuis ces trois dernières années une hausse considérable par rapport aux autres carburants, du fait de son prix qui n’a pas connu d’augmentation. Ce qui n’est pas le cas pour le gasoil et les essences.