Photo sit-in médecins
Les médecins revendiquent, principalement, la réforme du service civil qui prévoit leur affectation vers différents établissements de santé, une fois leurs études de spécialisation achevées.

Le Collectifs autonome des médecins résidents (CAMRA) décidera demain s’il maintient la grève observée depuis bientôt sept mois à travers tout le territoire nationale où s’il procédera à un gel temporaire de ce mouvement de protestation en signe de bonne volonté.

Dans une déclaration à Maghreb Emergent, le Dr Sadek Hamlaoui membre du CAMRA, note que cette décision sera prise lors de la réunion du bureau national du comité prévue demain. Une réunion  qui a été précédé dès aujourd’hui par une série de votes au niveau des différentes facultés de médecine du pays pour décider du gel de la grève ou de son maintien. « Au niveau de la faculté d’Alger, 70% des médecins ont voté pour le gel de la grève », a-t-il précisé.

D’après lui, l’éventuel gel de la grève sera un geste d’apaisement pour témoigner de la volonté des médecins de reprendre le dialogue avec le ministère de la Santé.

Les médecins revendiquent, principalement, la réforme du service civil qui prévoit leur affectation vers différents établissements de santé, une fois leurs études de spécialisation achevées. Les résidents souhaitent avoir la possibilité de choisir les régions vers lesquelles ils sont affectés.

Par Lynda Abbou